Selon Forrester, les achats transfrontaliers dépasseront les transactions nationales de 17 % d’ici à 2022. Il ne fait aucun doute que les e-commerçants ont tout intérêt à investir dans le cross-border, voire à faire du développement international leur priorité. Mais il n’y a pas de fumée sans feu : une expansion à l’international coûte cher.

Logistique, traduction, publicité, juridique… toutes les fonctions de l’entreprise sont concernées, et toutes ont besoin de budget pour contribuer efficacement à l’expansion du business hors de ses frontières nationales.

Pour optimiser le coût d’un développement international, vous pouvez (et même devez !) vous aider de la technologie. Petit tour d’horizon des axes qui vous permettront de réduire les coûts.

1 – Limiter ses coûts de transport

Les coûts de transport sont le sujet sensible par excellence pour les e-commerçants souhaitant s’implanter sur de nouveaux marchés et représentent un budget conséquent (parfois plus de 10% du chiffre d’affaires). Nerf de la guerre, la variation des coûts a un impact direct sur la marge d’un e-commerce. Plusieurs solutions existent ou verront le jour dans les années à venir, à la fois pour simplifier la chaîne logistique et pour réduire les coûts liés au transport de marchandises.

Chronotruck : l’Uber du transport routier européen

La promesse de Chronotruck est simple et alléchante : économiser 10 à 70% sur ses transports de palettes. La startup utilise la géolocalisation des transporteurs en temps réel, puis les met en relation directe avec les expéditeurs qui cherchent une solution de livraison à proximité de leur emplacement, tout cela en ligne et en quelques clics.

Pour les e-commerçants, cela permet de réduire drastiquement les coûts de transport en France et à l’international. Par ailleurs, la solution présente aussi un avantage non négligeable pour les transporteurs, puisque les camions roulent ainsi beaucoup moins souvent à vide.

Les camions autonomes : l’avenir de la livraison ?

Le transport routier représente encore la grande majorité des livraisons de marchandises. Mais il présente quelques inconvénients : d’abord, une consommation d’énergie qui n’est bonne ni pour l’environnement, ni pour le portefeuille d’un e-commerçant. Ensuite, pour les transporteurs, un coût humain important qui se répercute sur le budget transport des retailers, et donc, au global, sur le coût d’un développement international.

L’application de l’intelligence artificielle au secteur du transport mène logiquement vers une issue : les camions autonomes et électriques. Cela permettrait à la fois de réduire les dépenses en énergie, mais aussi de s’affranchir de la limitation du nombre d’heures par jour ou par semaine durant lequel un chauffeur peut circuler. D’après une étude du cabinet PwC datant de fin 2016, les transporteurs pourraient réaliser des économies de 5% d’ici 2020, et de 30% d’ici 2030, grâce aux camions autonomes. Tesla, Daimler, Google font partie des géants qui s’intéressent déjà au sujet.

 


TÉLÉCHARGEZ NOTRE LIVRE BLANC : ACCÉLÉRER À L’INTERNATIONAL GRÂCE À LA TECHNOLOGIE



2 – Réduire son budget de traduction

On ne le répètera jamais assez : la traduction est une étape indispensable de l’expansion à l’international d’un e-commerçant. 55% des consommateurs n’achètent que sur des sites dans leur langue maternelle, et qui plus est le taux de conversion augmente de 70% lorsqu’un site est correctement localisé. Mais comme toute chose bien faite, une bonne localisation de site web peut vite peser dans votre budget de développement international. Sauf si vous utilisez le bon partenaire et les bonnes technologies !

La mémoire de traduction : votre meilleur allié pour la traduction de votre catalogue produit

La mémoire de traduction est une technologie permettant de conserver des segments de textes traduits afin de les réutiliser dans les traductions futures. Les segments déjà traduits sont automatiquement proposés au traducteur humain.

L’utilisation d’une mémoire de traduction est particulièrement recommandée dans le cadre de la traduction de fiches produit d’un site e-commerce. Elle permet effectivement de tirer parti des nombreuses répétitions que présente ce genre de contenus, et de réduire ainsi considérablement le coût d’un développement international (jusqu’à 40% d’économies sur le budget de traduction).

La PEMT pour aller encore plus loin

La traduction automatique relue (ou PEMT) combine l’utilisation d’une mémoire de traduction en temps réel, l’entraînement de moteurs de traduction automatique et la vérification humaine.

Elle permet donc de profiter à la fois des avantages d’une intelligence artificielle puissante et peu coûteuse, et de l’expertise de traducteurs humains qui relisent et adaptent les textes pré-traduits pour les rendre intelligibles.

3 – Optimiser ses dépenses publicitaires

Difficile de se faire connaître sur un nouveau marché sans investir massivement dans la publicité et la communication. Campagnes TV, display, social ads, native advertising, retargeting… les technologies permettant aux e-commerçants d’optimiser leur budget publicitaire sont légion. Voici 2 astuces qui vous permettront à coup sûr de réduire vos coûts publicitaires et surtout de rentabiliser au maximum vos dépenses et réduire les coûts d’un développement international.

Améliorez le taux de conversion de votre site e-commerce

L’A/B Testing apparaît aujourd’hui comme une technique de base pour un e-commerçant, et d’autant plus quand celui-ci souhaite vendre sur un nouveau marché et ne connaît pas forcément très en détail sa nouvelle cible. Cette technique permet de déterminer facilement quelle version d’une page, d’une publicité, d’un CTA va être la plus pertinente et convertir le mieux. A/B Tasty, Kameleoon, Optimizely sont les solutions d’A/B Testing les plus performantes du marché.

Précisez votre ciblage pour augmenter le ROI de vos annonces

Quel e-commerçant n’utilise pas Google Adwords ? La plateforme publicitaire du géant américain dispose d’un monopole quasi-total dans le secteur de la publicité display et du remarketing. Mais les annonces Google coûtent vite très, très cher.

Pour parer à cela, la startup française Dolead a développé un outil de pilotage et de gestion automatique des campagnes Adwords (et Bing Ads) qui vous permet d’optimiser rapidement et automatiquement vos campagnes selon vos objectifs (CPC, CPA, ROI). Les algorithmes et technologies prédictives de PricingAssistant, dans une optique similaire, permettent la création de campagnes réagissant en temps réel aux prix de vos concurrents et à vos marges afin d’obtenir un ROI maximal et de réduire le coût d’un développement international.

Pour diffuser vos publicités auprès d’une audience qualifiée qui aura plus de chance de convertir et de se transformer en client, pensez également aux Ad Exchanges qui utilisent le Real-Time-Bidding (enchères en temps réel) et permettent de définir des paramètres de ciblage très précis. DoubleClick (Google), Microsoft Advertising Exchange (Microsoft) ou encore Right Media (Yahoo!) proposent ce type de services de marketing programmatique.

4 – Pallier les risques réglementaires à moindre coût

Naturellement, une entreprise qui se développe à l’international s’expose à de plus nombreux risques réglementaires et juridiques. Les législations et règles en vigueur (en matière de droits de douane, d’export, de protection des données etc.) varient d’un pays à l’autre : les e-commerçants doivent donc être très au point. Mais le droit est un domaine, très, très vaste…

La bonne nouvelle, c’est que de nombreuses entreprises s’intéressent à l’application de la technologie et de l’intelligence artificielle dans le secteur juridique : c’est la LegalTech. Florilège des entreprises technologiques les plus intéressantes pour un e-commerçant souhaitant se développer à l’international avec un budget serré :

Legalstart.fr, LegalVision… les assistants juridiques en ligne

Ces solutions juridiques en ligne ont un but simple : vous décharger de vos formalités juridiques. Outils digitaux de création d’entreprise, gestion des documents, approbation de comptes, règlement des contentions et recouvrement de créances… Autant de sujets sur lesquels un e-commerçant n’a pas forcément envie de passer trop de temps, ni de dépenser trop d’argent en devant faire recours à un avocat spécialisé.

Supervizor : votre meilleur ami pour contrôler votre comptabilité

Depuis le 1er janvier, le contrôle fiscal est automatisé. Cela signifie que que toute entreprise doit être en mesure de fournir son Fichier d’Écritures Comptables (FEC) informatisé à l’administration. Et vous n’êtes pas à l’abri d’erreurs (de format, de contenu)…

Vous vous exposez donc, d’abord, à d’importants frais de prestations de conseil, mais aussi à des risques tels que le rejet de comptabilité, des amendes et pénalités, voire des condamnations dans les pires des cas. Supervizor peut vous aider à construire un FEC conforme aux exigences, ou bien à le contrôler (grâce à leur technologie S-VIZ) afin de vérifier sa conformité, le respect des règles comptables, la cohérence entre le FEC et les déclarations fiscales etc. Et tout cela à moindre coût.

Une prestation juridique à moindre coût avec Call A Lawyer

20 minutes de conseil par téléphone avec un avocat spécialisé = 20€. Le concept de Call a Lawyer est clair comme de l’eau de roche et peut enlever de nombreuses épines du pied d’un e-commerçant ayant besoin d’une réponse précise à une question juridique sans dépenser une fortune.

 

Si vous souhaitez vous développer à l’international, vous devrez faire face à plusieurs défis : optimiser votre budget global en fait partie, et de nombreuses technologies existent pour vous soutenir dans cet effort, comme nous venons de le voir. Toutefois, d’autres challenges doivent également retenir votre attention : l’accélération du time-to-market de vos produits à l’international et l’optimisation de l’impact marketing de vos actions globales et contenus multilingues. C’est seulement en vous penchant sur tous ces aspects que vous parviendrez à implanter votre e-commerce sur de nouveaux marchés en maîtrisant budget, délais et qualité.

Pour en savoir plus sur les technologies qui vous permettent d’accélérer à l’international, téléchargez notre livre blanc !
Comment la technologie peut vous permettre d'accélérer à l'international

Vous aimerez aussi
Avis d'experts