La traduction et la localisation de votre site Internet est la toute première brique de votre expansion internationale. Entre les contenus marketing, le référencement naturel, les paramétrages techniques ou encore les catalogues produit, les éléments à traduire sont multiples et il n’est pas toujours évident de penser à tout.

Par ailleurs, si vous souhaitez acquérir des clients à l’étranger et développer vos revenus sur de nouveaux marchés, il ne suffira pas seulement de traduire vos textes, mais bien d’adapter chacun des éléments de votre site et tous vos supports de communication aux audiences locales. Il ne faut pas négliger les différences et préférences culturelles en terme d’habitudes de consommation, mode de paiement et de livraison et spécificités légales.

 

1. Préparer son projet de traduction

La première étape paraît évidente : réunir l’ensemble des contenus que vous souhaitez faire traduire. Néanmoins, attention à ne rien oublier, je suis sûre que vous avez déjà eu l’occasion de voir un site web où il restait des textes dans une autre langue. En dehors des contenus des pages, pensez aussi à tous les détails tels que les méta-descriptions, les URLs, le texte des images, les mentions légales, les menus, les messages d’erreurs dans vos formulaires, votre page 404… Par ailleurs, il faut penser le projet dans son ensemble, en effet votre site web est lié à un certain nombre de contenus tels que des e-mails transactionnels, des newsletters, billets de blog, tutoriels ou autres types de ressource…

 

2. Localiser son site web

Traduire ne veut pas dire localiser ! Ce qui nous amène à l’étape 2. Une fois vos contenus à traduire préparés vient la problématique de la localisation. Que l’on parle de localisation “culturelle” (vocabulaire, politiques de livraison et de retours, devises) ou technique (hébergement, nom de domaine, mots-clés utilisés pour le référencement naturel…), pour être le plus performant vous aurez tout intérêt à adapter chacun de ces éléments à votre marché cible.

 

3. Choisir une solution de traduction

Vous avez déterminé toutes les données nécessaires. Plusieurs options s’offrent alors à vous : traduction en interne, avec des freelances, par une agence classique ou encore par une plateforme tout-en-un. Dans tous les cas, il vous faudra déterminer quelle option est la plus adaptée à vos besoins selon vos ressources, votre budget et vos priorités. Les coûts, les délais et la qualité de vos traductions découleront nécessairement de ce choix, il est donc important d’y accorder une grande importance !

 

Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques afin de préparer au mieux votre le développement de votre présence en ligne sur de nouveaux marchés, téléchargez notre guide complet.

 

Toutes les bonnes pratiques pour traduire et localiser votre site web

Vous aimerez aussi
Astuces et conseils