Lorsque l’on gère une entreprise, on a souvent tendance à la développer étape par étape. Très peu d’entre nous caressent honnêtement l’espoir de devenir un jour le numéro un du marché, un nom de marque connu de tous les ménages ou une enseigne internationale. Au contraire, nous sommes davantage attirés par l’opportunité d’être notre propre patron, de nous rémunérer à hauteur de notre effort et de conserver la maîtrise et de la flexibilité de notre parcours professionnel.

Nous voulons concevoir et commercialiser des produits ou services qui nous intéressent vraiment, ou dans lesquels nous sommes vraiment investis. Nous voulons connaître les tenants et aboutissants de nos opérations commerciales. Nous voulons consacrer notre vie professionnelle à exercer une profession dans laquelle nous ne ressentons pas d’ennui, et qui ne nous donne pas l’impression de nous trouver dans une impasse. Bien que nous soyons confrontés à d’innombrables challenges en matière de marketing, nous savons que cela en vaut la peine.

Aussi, lorsque votre entreprise commence à connaître le succès et que les résultats positifs deviennent réellement tangibles, la situation peut soudain prendre une tournure un peu bizarre. Vous êtes amené·e à envisager certaines actions qui ne vous seraient peut-être jamais venues à l’esprit. Passer à l’échelle mondiale en fait partie ! La commercialisation de biens vers des pays autres que celui avec lequel vous avez l’habitude de travail peut doper l’exposition de votre marque et maximiser vos ventes et vos profits.

Une telle perspective peut sembler intimidante, mais la bonne nouvelle est que si vous gérez une boutique e-commerce, l’expansion internationale de votre activité est plus simple que jamais. Des signatures électroniques aux autres outils permettant de s’étendre à l’international, nous allons voir quelques-uns des atouts qui vous permettront de concrétiser votre projet avec succès.


Vous êtes Country Manager et vous souhaitez partager votre expérience et vos conseils avec nos lecteurs ? Vous pouvez répondre à nos questions ici.


Un enjeu majeur : la diligence raisonnable du marché

La première mesure que vous devrez prendre, avant même de tenter d’établir votre marque et vos ventes à l’international, c’est de vous pencher sur la diligence raisonnable du marché. En clair, il s’agit du processus qui consiste à recueillir des données auprès d’experts sectoriels, concurrents, clients, fournisseurs et autres acteurs tiers du marché afin de déterminer les probabilités de réussite de votre entreprise.

En rassemblant et en analysant les données issues de tous ces domaines, vous aurez généralement une bonne idée de la probabilité selon laquelle les clients de la région que vous ciblez achèteront effectivement les produits que vous envisagez de leur proposer. Souvent, l’encouragement ou le découragement de cette perspective dépend de deux facteurs déterminants : la volatilité du marché et la dynamique locale.

  • Volatilité du marché : le succès de votre entreprise dépendra probablement de la stabilité ou de la volatilité des marchés boursiers dans le secteur où vous prévoyez de vous implanter. La volatilité des actions peut en effet avoir une incidence sur les prévisions de production selon les pays.
  • Dynamique locale : les produits qui séduisent les acheteurs dans votre pays d’implantation n’auront pas nécessairement le même attrait ailleurs. Pour décider s’il est pertinent ou non de proposer vos produits à des acheteurs vous devez comprendre leur comportement dans différents domaines.

Par ailleurs, vous devez miser sur le SEO. L’optimisation pour les moteurs de recherche vous permet d’acquérir une connaissance approfondie des comportements de recherche et d’achat en fonction des caractéristiques démographiques que vous prévoyez de cibler. Associée à des enquêtes, cette démarche peut vous aider à définir un plan marketing si vous décidez d’aller plus loin.

Un autre aspect à prendre en compte est l’identification des concurrents qui seront les vôtres lorsque vous tenterez d’établir votre marque dans un autre pays. Non seulement vous acquerrez ainsi une vision claire du paysage concurrentiel, mais vous aurez un bon aperçu des tendances d’achat locales et des méthodes efficaces mises en place par ces entreprises pour stimuler le comportement des consommateurs. Ce point de départ vous procurera quelques grandes orientations dont vous pourrez ensuite vous inspirer.

Misez sur votre site Web

L’étape suivante consiste à vous concentrer sur votre site Web. Pour vous étendre à l’international, il est vivement recommandé de vous appuyer sur une plateforme de shopping entièrement opérationnelle et déployée à l’échelle mondiale. Un bon exemple est celui de Shopify. Outre la grande simplicité d’utilisation dont vous bénéficiez grâce à l’excellente logique de son interface, Shopify vous permet également de créer un site Web fonctionnel et attrayant, dont l’usage sera tout aussi simple et ergonomique pour vos clients. Vous pourrez également traduire votre site dans les langues adéquates grâce à des intégrations technologiques comme celle conçue par LangShop & TextMaster.

Des plateformes comme celle-ci vous permettent de vous concentrer véritablement sur l’expérience utilisateur, ou « UX ».. Outre l’avantage offert par l’interaction fluide avec votre site Web et le chargement rapide des pages, qui éviteront aux acheteurs potentiels de s’agacer et de quitter votre site, vous pourrez également influer sur le comportement des clients en dirigeant leur attention vers les parties du site auxquelles vous souhaitez qu’ils s’intéressent, telles que les formulaires de capture de prospects.

Une fois votre site Web mis en service, il est également important de s’assurer qu’il fonctionne bien sur les appareils portables. De plus en plus de gens effectuent aujourd’hui leurs achats sur des périphériques mobiles et il est absolument exclu que vous passiez à côté de ce marché !

Si vous souhaitez prendre une longueur d’avance sur vos concurrents, engagez un développeur pour créer une application mobile aux couleurs de votre enseigne. Vous pouvez également mettre en œuvre des fonctionnalités telles que l’intelligence artificielle et les robots de conversation, ou « chatbots », pour répondre aux requêtes et aux réclamations de vos clients.

Déterminez vos options de livraison

La livraison est assurément un virage délicat à négocier de lors du passage à l’échelle internationale. L’expédition de vos produits à l’étranger coûte inévitablement plus cher que dans votre pays d’origine. En règle générale, les entreprises facturent aux clients internationaux l’intégralité des frais de livraison pour éviter de subir un impact sur leurs bénéfices ou vendre à perte. Or, si les gens paient cher la livraison, vous devez vous assurer qu’ils obtiennent le meilleur service possible. Confiez par conséquent cette tâche à un prestataire international fiable et de grande qualité. Pensez à des options telles qu’EasyShip. Cette plateforme de livraison internationale est capable de traiter des volumes d’expédition élevés.

Un point à ne pas oublier cependant : vous devez connaître sur le bout des doigts les conditions de restriction d’expédition qui visent certaines marchandises à l’international. Assurez-vous d’expédier exclusivement des marchandises autorisées, d’être titulaire des licences appropriées et de vous conformer à toutes les directives si vous expédiez des articles soumis à des restrictions.

Ayez une bonne connaissance de la fiscalité

Les modalités de taxation sont variables d’un pays à l’autre. Même si vous maîtrisez bien les règles fiscales applicables à la société que vous dirigez, vous devez également bien comprendre la taxation des marchandises et savoir si elle s’applique lors de vos envois transfrontaliers.

Certains droits de douane ou autres taxes peuvent être en vigueur, auquel cas vous devez impérativement en avoir connaissance, tout comme vos clients. Veillez à bien comprendre ce que sont la TVA ou, au Canada, la taxe fédérale sur les produits et services (« TPS ») , ainsi que les différentes redevances applicables aux produits que vous commercialisez.

Marketing 200

Le marketing peut être directement responsable de la survie et de la prospérité de votre entreprise à l’échelle internationale, tout comme c’est d’ailleurs le cas dans votre propre pays. Néanmoins, les techniques et tactiques de marketing qui sont capables de faire grimper vos ventes en flèche sur votre marché historique ne sont pas toujours transposables aux clients internationaux.

En règle générale, lorsque vous étendez votre activité mondialement, il est de bon aloi de louer les services d’une équipe marketing locale, ou de nommer un Country Manager ou responsable de pays/région chargé d’endosser dès le départ plusieurs rôles, dont celui de directeur marketing local. Une personne ayant ce profil saura ce qui fonctionne ou non auprès des clients locaux. Il ou elle possédera une expertise des paramètres démographiques et préconisera des conseils éclairés en matière d’approche marketing. Cet investissement vaudra très largement le coup !

Vous pouvez également envisager de recruter des influenceurs locaux qui sauront mettre vos produits en avant et contribuer à la notoriété de votre marque dans le pays ou la région spécifique que vous visez. Les influenceurs opérant notamment sur les réseaux sociaux, ils ont tendance à drainer la confiance d’un large public d’adhérents. Il suffit que votre marque ou vos produits apparaissent régulièrement sur leur flux d’actualités pour que les consommateurs locaux se sentent plus à l’aise, plus intéressés et plus susceptibles de se tourner vers votre marque.

Ne négligez pas non plus le marketing de contenu lorsque vous décidez de développer vos ventes à l’étranger. Avoir un blog est toujours une bonne chose, et les publicités payantes sont un investissement sain qui, là encore, contribue à présenter régulièrement votre marque et votre offre de produits à votre toute nouvelle cible démographique.

Conclusion

Certes, cette foule d’informations à prendre à compter peut sembler impressionnante. D’une certaine manière, le fait de porter votre activité à l’international peut vous donner l’impression de recommencer quasiment tout en partant de zéro. Pour transformer cette opportunité en un réel succès, vous devrez acquérir un grand nombre de compétences dans un laps de temps relativement restreint. Quoi qu’il en soit, l’établissement de votre marque à l’échelle internationale est un jeu qui en vaut la chandelle. 

Vous n’avez aucun moyen de savoir avec certitude où se niche votre marché le plus favorable, et le fait d’aborder un public plus large ne fait qu’accroître les chances de multiplier vos ventes. Plus de ventes, cela se traduit par davantage de bénéfices, une meilleure sécurité et une présence élargie pour votre activité. Que demander de plus ?

Nous espérons que ces quelques informations vous aideront à vous orienter dans la bonne direction. Bien qu’il soit difficile de s’étendre à l’international, et vous rencontrerez d’ailleurs pas mal d’obstacles ou d’imprévus en cours de route, rien n’est impossible dans ce domaine. Avec les bons outils et la bonne équipe pour vous soutenir, vous accomplissez déjà la moitié du chemin !

À propos de l’autrice :

Darya Jandossova Troncoso est une artiste-photographe et femme écrivain qui œuvre à l’écriture de son premier roman et administre également un blog consacré au marketing numérique, intitulé MarketSplash. Pendant son temps libre, elle aime se consacrer à sa famille, créer des recettes de cuisine et emmagasiner toutes les informations possibles sur le marketing numérique.

Développement durable et expansion internationale

Vous aimerez aussi
Astuces et conseils