Mettre en place une stratégie SEO à l’international est aujourd’hui capital afin de générer du trafic à moindre coût et d’accroître ses ventes à l’étranger. Si les considérations techniques ne doivent pas être ignorées, les principaux enjeux se trouvent désormais dans la production et l’adaptation du contenu à la culture locale. Découvrez 3 conseils pour vous aider à construire une stratégie SEO localisée et performante à l’international.

 

1. Choisir les bons moteurs de recherches : la base de toute stratégie SEO

Il est important de déterminer quel est le moteur de recherche le plus utilisé sur le marché ciblé : ce n’est pas nécessairement Google dans tous les pays. En Russie par exemple, Yandex est le moteur de recherche le plus populaire, alors qu’en Chine il s’agit de Baidu. Chacun de ces moteurs a ses propres algorithmes et règles, ce qui signifie que les stratégies de mots clés et SEO devront être adaptées afin d’obtenir un bon positionnement dans les pages de résultats. Pour bien anticiper toutes ces subtilités, il est toujours préférable de travailler avec un expert local capable de vous guider tout le long du processus.

 

2. Mots clés : plus qu’une simple traduction

Dans un contexte international, la sélection de mots clés est bien plus complexe qu’une simple traduction mot à mot. La terminologie diffère souvent selon les pays, y compris pour les pays dont la langue reste pourtant identique.

  • Exemple 1 : synonymes

Le vocabulaire peut varier d’une région à l’autre et de ce fait avoir des effets dramatiques sur votre trafic entrant. Vous pouvez être très bien classé pour un mot en particulier mais ne pas comprendre pourquoi votre trafic est toujours aussi faible. Par exemple, si votre magasin de vêtements en ligne vend des sweats aux Etats-Unis, le mot clé sera bien « sweaters ». Au Royaume-Uni ce mot clé pourra bénéficier d’un bon classement, mais sans grand intérêt car vos clients anglais chercheront le même article en saisissant le mot clé « jumpers ».

  • Exemple 2 : anglais vs langue locale

Dans de nombreux cas, les mots en anglais sont devenus plus populaires que leur traduction locale. En Allemagne, le mot « Computer » est plus utilisé que le mot « Rechner ». Cette préférence pour les mots anglais varie selon les pays. Par exemple, en Amérique du Sud on utilise le mot « jean » alors qu’en Espagne on préfèrera « vaquero ».

Les étapes pour bien choisir ses mots clés

Afin d’affiner au mieux votre recherche de mots clés et d’optimiser votre contenu il est nécessaire de respecter certaines étapes :

  • Traduisez vos mots clés les plus utilisés et leurs déclinaisons pour avoir le plus large choix possible
  • Recherchez les mots clés utilisés par vos concurrents en utilisant des outils tels que SEMRush (outil de mots clés Google)
  • Comparez la popularité de votre nouvelle liste de mots clés et sélectionnez les plus pertinents.

Il est ensuite recommandé de créer un glossaire comprenant les mots clés identifiés et de fournir aux traducteurs un briefing SEO clair et détaillé.

 

3. Localiser l’ensemble de ses contenus

Un site partiellement traduit peut avoir de lourdes conséquences sur le SEO. Une page web qui contient plusieurs langues sera considérée comme moins pertinente par les moteurs de recherche. Il est donc important de localiser l’intégralité de son site, sans oublier des éléments essentiels comme les images, les urls, les menus, etc.

Une traduction partielle affectera également la crédibilité auprès des visiteurs : il est fondamental d’apparaître le plus local possible afin de convaincre son audience.

 

Mettre en place une stratégie SEO internationale réussie demande surtout de la patience et de la persévérance. Il est important de publier régulièrement du contenu localisé et de tenir le cap. Maintenir une stratégie SEO performante est un enjeu stratégique pour développer ses ventes à l’international.

 

Découvrez l’intégralité de nos conseils dans le guide ultime de la vente cross-border en ligne en Europe !

Développer vos ventes en ligne en Europe grâce à notre guide de l'e-commerce transfrontalier

Vous aimerez aussi
Conseils & astuces