Vous avez traduit votre site en anglais et pensez que c’est suffisant pour atteindre les consommateurs du monde entier ? Grave erreur : près de 75% des internautes ne parlent pas anglais. Espagnol, Allemand, Mandarin, Portugais, Italien, Néerlandais… sur Internet, la langue est la seule barrière qui demeure aussi présente. Traduire votre site dans plusieurs langues est donc indispensable mais ce n’est pas une mince affaire.

Découvrez nos conseils pour traduire rapidement un site web (tout en optimisant la qualité, évidemment !)

 

1. Identifiez votre cible et sélectionnez vos contenus à traduire en amont

Eh oui, cela peut paraître évident, mais il est capital de bien définir à qui vous souhaitez vous adresser avant de vous lancer tête baissée. Il ne suffit pas de choisir une langue : il faut choisir un pays, voire une région, et un type de personne à qui parler.

Est-ce que vous voulez attirer les CSP+ bavaroises, ou bien les jeunes berlinois ? Ces deux cibles parlent allemand… mais n’ont pourtant pas le même langage. Et pas non plus les mêmes attentes en termes d’offre, de contenus proposés, d’expérience utilisateur…

Bien identifier sa cible et les contenus pertinents, c’est l’assurance de traduire rapidement un site web, sans perdre du temps à multiplier les traductions inutiles. Un gain de temps, donc, mais aussi d’argent !

 

2. Constituez une équipe dédiée à votre projet

Maintenant que vous savez en détail qui vous voulez attirer sur votre site et les contenus que vous voulez leur proposer, vous devez vous entourer des meilleurs experts pour garantir le succès de vos projets.

D’abord, dans votre entreprise : qui va chapeauter le projet ? Qui va sélectionner le prestataire, gérer les consignes, les délais, le budget ? Une équipe dédiée en interne vous permettra d’être certain du bon suivi des processus.

Ensuite, chez votre prestataire (une fois que vous l’aurez choisi : découvrez nos conseils ici) : les traducteurs sont au coeur de votre projet, il en va de soi. Vous devez donc les sélectionner avec une grande attention. Choisissez des natifs professionnels qui sauront retranscrire parfaitement l’essence de vos contenus dans leur langue. Et si votre secteur d’activité demande des connaissances particulières, faites appels à des traducteurs experts dans ce domaine. Plus les traducteurs sont qualifiés pour votre projet, moins vous risquez d’allers-retours, et donc de pertes de temps.

 

3. Établissez un briefing et un glossaire complets qui éviteront les allers-retours avec les traducteurs

En parlant d’allers-retours, voici un autre conseil. Aussi talentueux et spécialisés soient-ils, les traducteurs n’en restent pas moins humains, et possèdent donc une sensibilité différente de la vôtre, notamment au niveau du vocabulaire spécifique à choisir, du ton à adopter, du style de langage…

Grâce à un briefing détaillé, vous avez l’occasion de leur expliquer tout cela. Parlez de vous, de votre cible, de votre entreprise et de son ADN, c’est le meilleur moyen pour qu’ils comprennent exactement ce que vous attendez !

Par ailleurs, si vous n’êtes pas familier avec le principe de glossaire multilingue, découvrez-en plus ici. Le glossaire vous permet de recenser les termes spécifiques à votre secteur d’activité ou à votre langage de marque, et leurs traductions dans les langues cibles. Un bon moyen d’épauler le traducteur qui n’aura pas à perdre du temps pour trouver le mot juste sur des termes complexes !

 

4. Automatisez l’envoi et la récupération de vos contenus

Par définition, un site web est… en ligne. Alors il serait un peu archaïque d’en exporter le contenu sur un document de traitement de texte, puis d’envoyer ce document au traducteur, puis d’attendre, de récupérer le document, de réintégrer les contenus… Franchement, il y a mieux pour traduire un site web rapidement !

Pensez à intégrer votre système de gestion de contenu ou de gestion d’informations produit avec l’API d’une plateforme de traduction en ligne. Grâce à ces intégrations, vous gagnez un temps considérable : vous pouvez envoyer vos contenus en traduction directement depuis votre système, et vous n’aurez qu’à les valider pour qu’ils soient intégrés automatiquement à votre site. Efficacité redoutable.

 

Vous l’aurez compris, il existe aujourd’hui de nombreux moyens de traduire rapidement un site web. Que votre site soit généraliste, institutionnel ou que vous soyez e-commerçant, il existe des solutions pour assurer la réception de traductions de qualité en un temps record.

Pour en savoir plus, découvrez notre guide sur les bonnes pratiques de la traduction et localisation de site web.

Toutes les bonnes pratiques pour traduire et localiser votre site web

Vous aimerez aussi
Astuces et conseils