Nous avons déjà indiqué à quel point il est important d’avoir une boutique en ligne multilingue lorsque l’on veut élargir sa base de clientèle à la fois sur le marché domestique et à l’étranger. Aujourd’hui, nous allons regarder de plus près comment traduire des fiches produit.

1. Etablir un plan

Une bonne préparation peut vous épargner des heures de travail (et probablement un peu d’argent aussi). Regardez d’abord vos clients actuels : vous manque-t-il des langues ? Aux Etats-Unis, par exemple, les clients hispaniques représentent un marché important qui ne peut être ignoré.

Une fois que vous avez identifié les besoins linguistiques de votre clientèle, il est temps de définir où vous voulez vous développer à l’international. Allez-vous offrir tous vos produits sur ces marchés, ou seulement ceux qui sont les plus vendus ? Si le coût de la traduction de la totalité de votre catalogue est trop élevé, vous pouvez envisager de proposer une sélection réduite dans des pays cibles.

2. Utiliser les bons outils

Peut-être pensez-vous que la traduction des fiches produit implique des heures de copier/coller, mais il existe de nombreuses solutions pour rendre le processus plus simple. Pensez à utiliser les plate-formes en ligne sur lesquelles vous pouvez télécharger votre catalogue de produits exportés, et le faire traduire par des professionnels. Si vous êtes sur une plate-forme de création de site Web comme PrestaShop, Magento ou WordPress, votre travail sera facilité et vous pourrez bénéficier des plugins pour traduire vos fiches-produits sans les exporter.

Nous déconseillons fortement l’utilisation d’outils de traduction automatique comme Google Translate, car ils conduisent souvent à des erreurs et au choix de termes maladroits. Pour un site Web professionnel, la traduction humaine est la voie à suivre !

3. Localiser vos fiches produit

Comme pour le reste de votre boutique en ligne, vous aurez besoin de localiser vos fiches produit afin que l’information soit pertinente pour votre marché cible. Assurez-vous que vous utilisez la monnaie, les unités de mesure et le vocabulaire du pays local.

4. Ne pas oublier le SEO

Le SEO est un élément-clé pour traduire des fiches produit, surtout si votre magasin est 100 % en ligne. Il est important de localiser les mots-clés, car les termes habituellement utilisés pour certains produits peuvent ne pas correspondre à la traduction mot à mot depuis votre langue. C’est là que la traduction humaine devient vitale : le traducteur aura la perspicacité nécessaire pour déterminer quelle terminologie est la plus couramment utilisée, et laquelle aura le plus grand impact sur votre SEO.

5. Suivre et mettre à jour votre magasin

La traduction n’est souvent pas un projet ponctuel. Votre magasin va évoluer, de nouveaux produits seront ajoutés et ceux qui existent seront changés. Il est important de suivre à la trace tous ces changements afin que l’information soit cohérente dans toutes les langues de votre site.

Il n’y a pas de formule magique pour traduire des fiches produit, mais lorsque vous suivez le bon processus, cela peut vous faire économiser beaucoup de temps et d’efforts.

 
Apprenez à internationaliser vos informations produits grâce à notre guide

Vous aimerez aussi
Astuces et conseils