Le secteur du tourisme, qui représente une part considérable du PIB de nombreux pays, est malheureusement l’un des secteurs les plus touchés depuis le début de la crise sanitaire. Permettant de financer d’autres secteurs d’activité et étant la principale source de revenu de millions de personnes, le tourisme a traversé et traverse encore une période assez délicate …


International Stories : 8 témoignages pour découvrir les clés de la réussite à l’international


Qu’en est-il du secteur du tourisme ?

L’impact de la crise sanitaire sur le secteur touristique

D’après l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), le secteur touristique aurait subi une perte d’environ 4 000 milliards de dollars sur les années 2020 et 2021 à l’échelle mondiale.

La crise sanitaire est un gros frein pour le tourisme. De nombreux autres secteurs liés sont également touchés :

  • L’hôtellerie qui enregistre une perte de chiffre d’affaires moyenne de 53 % dans l’hôtellerie économique contre 73 % dans l’hôtellerie haut de gamme en France en 2020.
  • Les agences de voyage qui affichent une perte de 70 à 80 % début 2021.
  • Le secteur aérien très affecté par les nombreuses restrictions de déplacement.
  • La restauration dont la fréquentation a chuté d’environ 35 % en 2020 selon l’INSEE.

Tous les continents sont touchés par la diminution du nombre d’arrivée de touristes internationaux qui sont, en 2021, de 70 % à 75 % inférieures au nombre d’arrivée de l’avant-pandémie.

Certains pays sont, bien évidemment, plus touchés que d’autres. Prenez par exemple, la Turquie où la baisse du tourisme devrait faire perdre au pays entre 7,8 % et 9,1 % de son PIB. Il en est de même pour l’Afrique du Sud (où a été détecté le variant Omicron pour la première fois), l’Équateur ou encore la France …

Des inégalités flagrantes

Les pays en développement subissent des inégalités dans l’accès à la vaccination. En effet, les pertes touristiques sont en baisses dans de nombreux pays développés et complètement inexistants dans les pays en développement. Les taux de vaccination sont inégaux selon les pays, ce qui accroît le choc économique sur le tourisme dans certains pays en développement.

Plus le taux de vaccination est élevé, plus les pays concernés ont de chance de voir leur secteur touristique se rétablir. Cependant, il ne faut pas espérer retrouver l’activité touristique d’avant-crise. La reprise de l’activité demeure lente et fragile. La situation demeure beaucoup trop imprévisible.

Cependant, ces nombreux épisodes permettent l’apparition de nouvelles idées …

La transformation digitale du tourisme

La digitalisation a de nombreux avantages. Elle contribue énormément à l’amélioration du secteur touristique que ce soit en termes de simplicité, ergonomie, rapidité ou encore en termes d’offres aux clients. De nos jours, 90 % des voyageurs organisent leurs voyages uniquement via internet, selon Statista.

Il est donc plus que nécessaire pour les acteurs du tourisme plus traditionnels de se digitaliser afin d’attiser la curiosité des consommateurs. 

Quand le virtuel devient réalité

Les technologies immersives prennent de plus en plus de place dans notre quotidien. L’usage des expériences virtuelles permet aujourd’hui d’offrir aux consommateurs des expériences immersives tout en adaptant le service au goût du client.

Le géant Amazon l’a bien compris avec la sortie en novembre 2020 de sa plateforme de tourisme virtuel, Amazon Explore (uniquement disponible aux États-Unis). Après Airbnb, c’est au tour d’Amazon de se lancer dans les expériences virtuelles. La plateforme fait appel à des guides, des professeurs et autres professionnels pour animer des sessions et partager leur savoir. Vous l’aurez compris, le consommateur peut effectuer des voyages virtuels en direct avec un expert. Et ce n’est pas la seule façon de « voyager » …

La réalité virtuelle est de plus en plus utilisée par les agences de voyage et les offices de tourisme. Derrière ces innovations se cachent souvent des startups spécialisées dans le développement d’application d’aide à l’amélioration de l’expérience utilisateur.

La réalité virtuelle est une des clés du marketing touristique. Elle peut s’utiliser de différentes manières toutes aussi intéressantes les unes que les autres :

  • La visite interactive en 3D d’un hôtel : quoi de mieux que de visiter son logement avant de le réserver ?
  • Les loisirs lors d’un voyage en avion : et si on vous donnait les moyens de vous divertir en plein vol avec autre chose qu’un simple écran ?

En plus d’être une expérience originale, la réalité virtuelle génère des émotions qui, par la suite, peuvent pousser le consommateur à finaliser son achat.

 

Le tourisme virtuel semble être une assez bonne alternative en ces temps de crise sanitaire. Mais pourrait-il remplacer le tourisme réel ? Serait-ce envisageable de limiter les problèmes environnementaux ? Des associations tendent à croire que le e-tourisme pourrait être, en effet, un moyen de réduire ce tourisme de masse.

Et vous, seriez-vous prêts à privilégier le e-tourisme ?

Comment Petit Bateau a centralisé sa gestion des traductions avec TextMaster

Vous aimerez aussi
Faits & chiffres