En 2017, les investissements mondiaux dans les startups de la FoodTech et de l’AgriTech ont atteint 10,1 milliards de dollars. Un record pour ce secteur dont le financement ne cesse de croître depuis plusieurs années.

De la promotion d’une alimentation plus saine à la réduction du gaspillage en passant par les incontournables plateformes de livraison, la FoodTech mondiale est un secteur en plein essor malgré les échecs médiatisés d’entreprises prometteuses (on pense bien sûr à Take Eat Easy en Belgique).

Quelles sont les différents business émergents dans la FoodTech ? Quelles sont les startups leaders du secteur en Europe et dans le Monde ? Voici un rapide tour d’horizon :

 

Les livraisons de repas à domicile ou au bureau : les startups leaders de la FoodTech

Deliveroo, Foodora, Nestor, Delivery Hero, FoodChéri… Les plateformes de livraisons de repas à domicile ou au bureau sont légion et continuent de fleurir chaque année. Cependant, elles ne possèdent pas toutes le même modèle. Il existe principalement 3 types de plateformes de livraisons de repas :

Les agrégateurs

À travers une plateforme en ligne, les agrégateurs permettent aux consommateurs de comparer menus et prix de différents restaurants. Lors de la commande, l’agrégateur récupère une commission payée par le restaurant choisi, qui s’occupe lui-même de la livraison. Sur ce marché, les plus gros acteurs sont l’allemand DeliveryHero (qui a racheté son concurrent et compatriote Foodpanda en 2016), le britannique Just Eat (qui a racheté le français AlloResto) ou encore l’américain GrubHub.

Les livreurs

Vous connaissez forcément Deliveroo et Foodora : ces deux startups européennes (britannique pour la première, allemande pour la seconde) font partie des plus cotées du secteur. Pour les restaurants, ces entreprises permettent de ne plus avoir à gérer l’aspect logistique de la livraison (ou bien tout simplement de commencer à livrer !). Pour les startups, les possibilités de croissance sont quasi infinies étant donnée la multitude de restaurants dans le monde.  

Les restaurants en ligne

Enfin, il y a ceux qui ont décidé de miser sur le fait maison, et pas sur des partenariats avec des restaurants : parmi eux, le français Nestor (déjà à l’équilibre, une prouesse dans le secteur de la FoodTech) qui, avec l’aide de chefs prestigieux, concocte chaque jour un menu unique à 15€. Sur des modèles un peu différents, Frichti ou FoodChéri ravissent eux aussi les papilles des parisiens chaque midi, et PopChef se dédie exclusivement à une offre de plateaux-repas sur un modèle B2B. 

 

Les box food : le nouveau cadeau idéal ?

Dans tous les secteurs d’activité, les abonnements à des “box” ont le vent en poupe : beauté, mode, lifestyle, thé, fleurs, bières… et nourriture, évidemment.

Certains, comme les américains Plated ou TryTheWorld, vous fournissent des recettes originales et tous les ingrédients nécessaires à leur confection pour vous assurer des repas délicieusement équilibrés. D’autres surfent sur la vague du bio et/ou du gluteen-free, comme la box cookies Lush Bites ou les snacks sans gluten de Love With Food. Dans un registre plus épicé, vous pouvez aussi choisir Hot Sauce Depot ou Flaming Licks.

En France, les box les plus côtées sont plutôt axées sur les produits du terroir bien de chez nous : le vin avec Le Petit Ballon, le fromage avec Tentation Fromage ou Les Nouveaux Fromagers, ou l’épicerie fine avec la Gourmet Box.

À prix très variables, ces box ont une place de choix dans le classement des cadeaux les plus populaires : en dehors de leur qualité indéniable, le marché de l’abonnement est en plein boom.

 

Quand technologie, chimie et nourriture font bon ménage

Le boeuf qui n’est pas du boeuf

Vous essayez désespérément de passer à un régime végétarien mais ne pouvez pas résister à un bon steak ? Impossible Foods a peut-être la solution pour vous : un steak saignant au goût et à la couleur du boeuf… mais végétal.

En 2011, le généticien Patrick Brown met au point cette étonnante recette avec de la protéine de blé, de la pomme de terre et de l’huile de coco pour le goût. La leghémoglobine se charge de la couleur et de l’aspect saignant. Un bon moyen de remédier à la surconsommation de viande, non viable sur le long terme (et qui plus est nocive pour l’environnement).

Les insectes, la nourriture du futur ?

Vous rêvez de trouver une barre protéinée saine ET gustativement convaincante ? Aussi étonnant que cela puisse paraître, Exo Protein a créée une barre protéinée à base de poudre de criquet. Si cela vous paraît peu appétissant, la startup américaine a pourtant levé plus de 5 millions de dollars.

Les repas : une contrainte ?

Vous en avez marre de perdre du temps (et de l’argent) à faire les courses, cuisiner, manger ? Vous avez ponctuellement besoin d’un repas tout-en-un qui ne vous prend que quelques secondes ? L’allemand Bertrand ou le français Feed vous proposent des barres ou boissons nutritives bio comme alternative à l’alimentation traditionnelle.

Leur homologue californien, Soylent, a été créé dans la cuisine de son fondateur Rob Rhinehart, qui voit carrément le repas comme un moment contraignant et coûteux. Une visions des choses un peu triste, et des produits certes nutritifs mais fabriqués (fièrement) à partir d’OGM.

 

De nombreux autres domaines sont étudiés et réinventés par les startups de la FoodTech mondiale : gestion des approvisionnements pour les restaurants, coaching nutritionnel, transformation et distribution des produits… “De la fourche à la fourchette”, le slogan de la FoodTech française, résume bien l’idée.

Le secteur est plus que jamais passionnant au vu de l’évolution des tendances nutritionnelles. Et si elle n’en est encore qu’à ses balbutiements en Europe, la FoodTech est un domaine déjà bien implanté outre-Atlantique : les entrepreneurs européens ont tout à gagner à s’inspirer des américains pour répliquer des modèles éprouvés en Europe !

Vous souhaitez en savoir plus sur les clés du succès d’un développement à l’international ? Téléchargez notre nouvel e-book International Stories !
International Stories : 8 témoignages pour découvrir les secrets de la réussite à l'international

Vous aimerez aussi
Success stories