Dans la traduction, contrairement au milieu de la mode, vous n’avez pas malheureusement pas l’option « taille unique » qui s’adapte à tous et à toutes. Pour une traduction efficace et efficiente, il vous faut choisir l’option de traduction qui correspond le mieux à vos propres besoins.

Pour cela, de nombreux éléments sont à prendre en compte avant de démarrer votre projet. Vous devez définir le type de documents ou contenu web que vous avez besoin de traduire, la complexité, le volume. Tous ces éléments auront un impact direct sur votre budget et votre calendrier.

Il existe aujourd’hui de nombreuses options pour les entreprises. Elles présentent toutes un certain nombre d’avantages et d’inconvénients, c’est pourquoi nous vous proposons un petit guide des différents types de services de traduction.

 

La traduction interne :

C’est une option populaire pour beaucoup de petites (et grandes) entreprises. Elle semble être la façon la plus rapide et facile de rendre vos brochures et vos sites Internet multilingues mais pensez-y à deux fois et pensez à faire une analyse un peu plus approfondie. Voici quelques points clés à retenir à propos de la traduction interne :

  • Ce n’est pas gratuit : attention aux mauvais calculs. Votre employé sera rémunéré comme un jour de travail normal à faire de la traduction, qui lui prendra fatalement plus de temps qu’un traducteur professionnel chevronné. Ce n’est donc surtout pas un service gratuit, bien au contraire !
  • Cela ne garantit en rien une bonne qualité : même si vous faites appel à un locuteur natif, il ne sera certainement pas un expert de votre industrie ou encore un bon auteur (pensez-vous vraiment que votre comptable John est le mieux placé pour traduire vos articles marketing de votre site web en anglais ?)

Quand l’utiliser : la traduction interne peut être tout à fait utile pour interpréter les commentaires des clients ou les mails en langue étrangère. En revanche, pour toutes les communications extérieures de l’entreprise, notamment les réponses aux commentaires ou mails de vos clients, préférez définitivement un service de traduction professionnel.

 

Les traducteurs indépendants :

Les traducteurs indépendants sont des professionnels qui peuvent assurer la traduction de contenu d’une ou plusieurs langues dans leur langue maternelle. Ils ont souvent plusieurs domaines d’expertise (traduction technique, juridique, médicale) et parfois même de l’expérience dans la création de contenus marketing (plus rare). Gardez néanmoins plusieurs points à l’esprit quand vous employez un traducteur indépendant :

  • Tous les traducteurs indépendants ne sont pas « égaux » : ils ont différents styles d’écriture, domaines d’expertise, années d’expérience, etc. Leur niveau est très aléatoire. Il vous faudra du temps pour trouver la perle rare.
  • Les traducteurs indépendants ne parlent pas toutes les langues du monde : ne vous attendez pas à engager un traducteur pour les 10 langues de votre site web ; vous devez malheureusement faire appel un traducteur distinct pour chaque langue de votre site car les vrais professionnels traduisent exclusivement dans leur langue maternelle. S’il vous assure le contraire, vous aurez déjà un indice de son prétendu niveau.
  • Ils ont d’autres clients : les traducteurs travaillent souvent sur plusieurs projets de front, ne vous attendez pas à ce qu’ils soient systématiquement disponibles pour traduire un communiqué de presse en urgence dans les toutes prochaines heures.

Quand utiliser un traducteur indépendant : Pour des projets de tailles raisonnables qui demandent un style d’écriture sophistiqué et une relation de collaboration étroite.

 

Les plateformes de traduction :

Depuis quelques années, les plateformes de traduction en ligne rendent la création de contenus multilingues beaucoup plus facile et rapide. Ce type de plateformes assurent la mise en relation avec des traducteurs professionnels et locuteurs natifs présélectionnés et garantissent la qualité de la prestation, au même titre qu’une agence de traduction. Voici quelques éléments à garder à l’esprit quant à l’utilisation de ces plateformes de traduction en ligne :

  • Donnez vos instructions : les plateformes en ligne rendent les choses plus faciles, mais elles ne peuvent pas (encore) lire dans vos pensées. Pour éviter la confusion et la perte de temps, dites précisément au traducteur ce que vous recherchez, qu’il s’agisse du style d’écriture, de la liberté autorisée par rapport au texte d’origine ou de la localisation du contenu à une langue, ville, culture, pays, etc.
  • Choisissez le bon niveau de service : beaucoup de ces plateformes ont différentes options de prix basées sur le niveau de service que vous avez choisi. Vous serez peut- être tenté de prendre le niveau le moins cher, mais jetez d’abord un œil attentif à ce que chaque niveau propose. Souvent l’option la plus abordable vous assure des tractions basiques pour des textes simples. C’est très utile pour certains contenus mais si vous êtes à la recherche de sonnets de Shakespeare, orientez-vous vers les niveaux de qualité supérieurs.

Quand utiliser les plateformes de traduction en ligne : elles conviennent parfaitement à un volume de contenu à traduire élevé, et ce dans plusieurs langues. Les plateformes de traduction en ligne vous permettent de gérer votre projet directement en ligne depuis votre ordinateur, sans avoir à gérer de front plusieurs traducteurs indépendants, et ce à des tarifs attractifs. C’est généralement la solution la plus adaptée entre un traducteur indépendant et une agence de traduction. Pour des formats de fichiers ou des domaines d’expertise complexes, pensez à vérifier que la plateforme sait intervenir sur ce type de projets (souvent le cas).

 

Attendez, ce n’est pas tout !

Nous vous avons présenté les options de traductions adaptées aux projets les plus communs tels que les documents classiques et le contenu web. Retrouvez également notre article consacré aux projets de traduction plus complexes et les solutions les plus adaptées pour ce type de projets.

Modèle de cahier des charges pour votre projet de traduction de contenus web

Vous aimerez aussi
Astuces et conseils

Abonnez-vous à notre newsletter

L'internationalisation de A à Z

Dans la traduction, contrairement au milieu de la mode, vous n’avez pas malheureusement pas l’option « taille unique » qui s’adapte à tous et à toutes. Pour une traduction efficace et efficiente, il vous faut choisir l’option de traduction qui correspond le mieux à vos propres besoins.

Pour cela, de nombreux éléments sont à prendre en compte avant de démarrer votre projet. Vous devez définir le type de documents ou contenu web que vous avez besoin de traduire, la complexité, le volume. Tous ces éléments auront un impact direct sur votre budget et votre calendrier.

Il existe aujourd’hui de nombreuses options pour les entreprises. Elles présentent toutes un certain nombre d’avantages et d’inconvénients, c’est pourquoi nous vous proposons un petit guide des différents types de services de traduction.

 

La traduction interne :

C’est une option populaire pour beaucoup de petites (et grandes) entreprises. Elle semble être la façon la plus rapide et facile de rendre vos brochures et vos sites Internet multilingues mais pensez-y à deux fois et pensez à faire une analyse un peu plus approfondie. Voici quelques points clés à retenir à propos de la traduction interne :

  • Ce n’est pas gratuit : attention aux mauvais calculs. Votre employé sera rémunéré comme un jour de travail normal à faire de la traduction, qui lui prendra fatalement plus de temps qu’un traducteur professionnel chevronné. Ce n’est donc surtout pas un service gratuit, bien au contraire !
  • Cela ne garantit en rien une bonne qualité : même si vous faites appel à un locuteur natif, il ne sera certainement pas un expert de votre industrie ou encore un bon auteur (pensez-vous vraiment que votre comptable John est le mieux placé pour traduire vos articles marketing de votre site web en anglais ?)

Quand l’utiliser : la traduction interne peut être tout à fait utile pour interpréter les commentaires des clients ou les mails en langue étrangère. En revanche, pour toutes les communications extérieures de l’entreprise, notamment les réponses aux commentaires ou mails de vos clients, préférez définitivement un service de traduction professionnel.

 

Les traducteurs indépendants :

Les traducteurs indépendants sont des professionnels qui peuvent assurer la traduction de contenu d’une ou plusieurs langues dans leur langue maternelle. Ils ont souvent plusieurs domaines d’expertise (traduction technique, juridique, médicale) et parfois même de l’expérience dans la création de contenus marketing (plus rare). Gardez néanmoins plusieurs points à l’esprit quand vous employez un traducteur indépendant :

  • Tous les traducteurs indépendants ne sont pas « égaux » : ils ont différents styles d’écriture, domaines d’expertise, années d’expérience, etc. Leur niveau est très aléatoire. Il vous faudra du temps pour trouver la perle rare.
  • Les traducteurs indépendants ne parlent pas toutes les langues du monde : ne vous attendez pas à engager un traducteur pour les 10 langues de votre site web ; vous devez malheureusement faire appel un traducteur distinct pour chaque langue de votre site car les vrais professionnels traduisent exclusivement dans leur langue maternelle. S’il vous assure le contraire, vous aurez déjà un indice de son prétendu niveau.
  • Ils ont d’autres clients : les traducteurs travaillent souvent sur plusieurs projets de front, ne vous attendez pas à ce qu’ils soient systématiquement disponibles pour traduire un communiqué de presse en urgence dans les toutes prochaines heures.

Quand utiliser un traducteur indépendant : Pour des projets de tailles raisonnables qui demandent un style d’écriture sophistiqué et une relation de collaboration étroite.

 

Les plateformes de traduction :

Depuis quelques années, les plateformes de traduction en ligne rendent la création de contenus multilingues beaucoup plus facile et rapide. Ce type de plateformes assurent la mise en relation avec des traducteurs professionnels et locuteurs natifs présélectionnés et garantissent la qualité de la prestation, au même titre qu’une agence de traduction. Voici quelques éléments à garder à l’esprit quant à l’utilisation de ces plateformes de traduction en ligne :

  • Donnez vos instructions : les plateformes en ligne rendent les choses plus faciles, mais elles ne peuvent pas (encore) lire dans vos pensées. Pour éviter la confusion et la perte de temps, dites précisément au traducteur ce que vous recherchez, qu’il s’agisse du style d’écriture, de la liberté autorisée par rapport au texte d’origine ou de la localisation du contenu à une langue, ville, culture, pays, etc.
  • Choisissez le bon niveau de service : beaucoup de ces plateformes ont différentes options de prix basées sur le niveau de service que vous avez choisi. Vous serez peut- être tenté de prendre le niveau le moins cher, mais jetez d’abord un œil attentif à ce que chaque niveau propose. Souvent l’option la plus abordable vous assure des tractions basiques pour des textes simples. C’est très utile pour certains contenus mais si vous êtes à la recherche de sonnets de Shakespeare, orientez-vous vers les niveaux de qualité supérieurs.

Quand utiliser les plateformes de traduction en ligne : elles conviennent parfaitement à un volume de contenu à traduire élevé, et ce dans plusieurs langues. Les plateformes de traduction en ligne vous permettent de gérer votre projet directement en ligne depuis votre ordinateur, sans avoir à gérer de front plusieurs traducteurs indépendants, et ce à des tarifs attractifs. C’est généralement la solution la plus adaptée entre un traducteur indépendant et une agence de traduction. Pour des formats de fichiers ou des domaines d’expertise complexes, pensez à vérifier que la plateforme sait intervenir sur ce type de projets (souvent le cas).

 

Attendez, ce n’est pas tout !

Nous vous avons présenté les options de traductions adaptées aux projets les plus communs tels que les documents classiques et le contenu web. Retrouvez également notre article consacré aux projets de traduction plus complexes et les solutions les plus adaptées pour ce type de projets.

Modèle de cahier des charges pour votre projet de traduction de contenus web