Trainline a une mission simple : permettre à tous d’acheter des billets de train et de bus en quelques clics. L’entreprise est désormais sur le point de conquérir l’Europe, avec un service couvrant 35 pays et attirant chaque mois plus de 28 millions de clients.

Dans le cadre d’un petit-déjeuner dédié à l’international, TextMaster a le plaisir d’accueillir Mounir Laggoune, Country Manager DACH de Trainline, qui nous parlera du déploiement européen du groupe.

Profitons de cette occasion pour revenir plus en détails sur la success story de Trainline, aujourd’hui leader indépendant de la vente de billets de train et de bus en Europe !

 

Une success story européenne

En 2009, l’Autorité de la concurrence rend une décision condamnant la SNCF à autoriser la vente de leurs billets par des agences de voyages. C’est alors que 3 ingénieurs fondent Captain Train avec un objectif clair : simplifier l’achat en ligne des billets de train. Au départ, la société propose uniquement des trajets en France, mais se développe dès 2012 en Allemagne puis ailleurs en Europe (Espagne, Suisse, Autriche…). Le principal avantage de Captain Train est de pouvoir centraliser ses voyages européens.

En 2016, la société britannique Trainline rachète Captain Train, alors renommée Trainline (Europe). Ce rachat renforce les deux entités qui mettent en commun leur expertise respective des marchés britannique (Trainline) et d’Europe continentale (Captain Train). L’expansion internationale de Trainline s’accélère, et depuis 2016 ce sont plus de 100.000 voyages par jour qui sont vendus sur ses sites et applications.

 

Les dessous d’un développement international réussi

Le développement de Trainline à l’international a été rapide : entre 2012 et 2017, Trainline est passée de 2 à 35 pays desservis. Deux points sont notamment à prendre en compte pour comprendre comment Trainline a pu en quelques années tisser des liens avec 144 compagnies de train ou de bus à travers l’Europe.

 

Des efforts de localisation poussés

D’abord, l’équipe de Trainline est composée de 500 personnes de 48 nationalités différentes entre Paris et Londres. Alors forcément, c’est un gros avantage lorsqu’il s’agit de faire du contrôle qualité sur toutes les langues du site. Le site est d’ailleurs disponible en 16 langues depuis octobre 2017, dont le brésilien et le mandarin. Au-delà de la langue, les prix peuvent depuis quelques mois être affichés en 16 devises différentes, afin d’améliorer l’expérience des voyageurs ayant peu d’affinités avec l’euro.

 

Un service client exemplaire

Qui dit expérience utilisateur optimisée dit également service client exemplaire, et c’est ce dont Trainline se félicite. Au sein de l’entreprise, on retrouve une équipe d’experts de la relation client plutôt qu’un service client automatisé. Tous les problèmes rencontrés par les utilisateurs peuvent grâce à cela être identifiés et répertoriés dans un outil développé par Trainline.

L’entreprise se distingue également par son ton détendu avec les clients. La bienveillance et l’humour des experts de Trainline permettent aux utilisateurs de se sentir en confiance et rassurés. Le service client est ainsi devenu l’argument marketing principal de Trainline.

 

Un futur prometteur et plein de potentiel

Trainline ne va pas s’arrêter là ; l’offre est enrichie année après année. Aujourd’hui, la société propose notamment une offre business, qui s’adresse aux entreprises plutôt qu’aux particuliers.

En 2016, le volume des ventes de Trainline a atteint 2,7 milliards d’euros. Le marché du rail en Europe est estimé à 57 milliards d’euros. Autant dire que Trainline a encore énormément de potentiel à exploiter !

 

Pour en apprendre davantage sur le développement international de Trainline, venez rencontrer Mounir Laggoune, Country Manager DACH de Trainline, qui témoignera de son expérience lors d’un petit-déjeuner organisé dans les locaux de TextMaster !
Comment Trainline s'adapte à la diversité des marchés européens

Success stories

Abonnez-vous à notre newsletter

L'internationalisation de A à Z

Trainline a une mission simple : permettre à tous d’acheter des billets de train et de bus en quelques clics. L’entreprise est désormais sur le point de conquérir l’Europe, avec un service couvrant 35 pays et attirant chaque mois plus de 28 millions de clients.

Dans le cadre d’un petit-déjeuner dédié à l’international, TextMaster a le plaisir d’accueillir Mounir Laggoune, Country Manager DACH de Trainline, qui nous parlera du déploiement européen du groupe.

Profitons de cette occasion pour revenir plus en détails sur la success story de Trainline, aujourd’hui leader indépendant de la vente de billets de train et de bus en Europe !

 

Une success story européenne

En 2009, l’Autorité de la concurrence rend une décision condamnant la SNCF à autoriser la vente de leurs billets par des agences de voyages. C’est alors que 3 ingénieurs fondent Captain Train avec un objectif clair : simplifier l’achat en ligne des billets de train. Au départ, la société propose uniquement des trajets en France, mais se développe dès 2012 en Allemagne puis ailleurs en Europe (Espagne, Suisse, Autriche…). Le principal avantage de Captain Train est de pouvoir centraliser ses voyages européens.

En 2016, la société britannique Trainline rachète Captain Train, alors renommée Trainline (Europe). Ce rachat renforce les deux entités qui mettent en commun leur expertise respective des marchés britannique (Trainline) et d’Europe continentale (Captain Train). L’expansion internationale de Trainline s’accélère, et depuis 2016 ce sont plus de 100.000 voyages par jour qui sont vendus sur ses sites et applications.

 

Les dessous d’un développement international réussi

Le développement de Trainline à l’international a été rapide : entre 2012 et 2017, Trainline est passée de 2 à 35 pays desservis. Deux points sont notamment à prendre en compte pour comprendre comment Trainline a pu en quelques années tisser des liens avec 144 compagnies de train ou de bus à travers l’Europe.

 

Des efforts de localisation poussés

D’abord, l’équipe de Trainline est composée de 500 personnes de 48 nationalités différentes entre Paris et Londres. Alors forcément, c’est un gros avantage lorsqu’il s’agit de faire du contrôle qualité sur toutes les langues du site. Le site est d’ailleurs disponible en 16 langues depuis octobre 2017, dont le brésilien et le mandarin. Au-delà de la langue, les prix peuvent depuis quelques mois être affichés en 16 devises différentes, afin d’améliorer l’expérience des voyageurs ayant peu d’affinités avec l’euro.

 

Un service client exemplaire

Qui dit expérience utilisateur optimisée dit également service client exemplaire, et c’est ce dont Trainline se félicite. Au sein de l’entreprise, on retrouve une équipe d’experts de la relation client plutôt qu’un service client automatisé. Tous les problèmes rencontrés par les utilisateurs peuvent grâce à cela être identifiés et répertoriés dans un outil développé par Trainline.

L’entreprise se distingue également par son ton détendu avec les clients. La bienveillance et l’humour des experts de Trainline permettent aux utilisateurs de se sentir en confiance et rassurés. Le service client est ainsi devenu l’argument marketing principal de Trainline.

 

Un futur prometteur et plein de potentiel

Trainline ne va pas s’arrêter là ; l’offre est enrichie année après année. Aujourd’hui, la société propose notamment une offre business, qui s’adresse aux entreprises plutôt qu’aux particuliers.

En 2016, le volume des ventes de Trainline a atteint 2,7 milliards d’euros. Le marché du rail en Europe est estimé à 57 milliards d’euros. Autant dire que Trainline a encore énormément de potentiel à exploiter !

 

Pour en apprendre davantage sur le développement international de Trainline, venez rencontrer Mounir Laggoune, Country Manager DACH de Trainline, qui témoignera de son expérience lors d’un petit-déjeuner organisé dans les locaux de TextMaster !
Comment Trainline s'adapte à la diversité des marchés européens