La French Tech, c’est l’écosystème des startups françaises portée par le Ministère de l’Économie. Elle désigne toutes les startups françaises et celles et ceux qui y travaillent, que ce soit en France ou à l’étranger. On y retrouve ainsi des entrepreneurs, mais également des investisseurs, développeurs, associations, ingénieurs, instituts de recherche… dont le but est de s’engager pour la croissance des startups mais aussi de les aider à se développer à l’international.

L’objectif de la French Tech ? Faire de la France l’un des pays les plus attractifs pour les startups voulant se lancer, se développer et s’internationaliser. À l’occasion du récent lancement du programme « French Tech 120 » et de l’annonce des entreprises membres de la 1re promotion, nous souhaitions vous partager quelques belles réussites de la French Tech à l’international.

________________________________________________________________________

Découvrez 52 termes essentiels dans le cadre d’une internationalisation

________________________________________________________________________

Le top des startups de la French Tech

Le Next40

Si le « Next40 » vous rappelle un certain « Cac40 », c’est normal : le Next40 est une sélection annuelle qui regroupe les 40 startups françaises les plus prometteuses, dont le potentiel est assez fort pour devenir un leader technologique de rang mondial. Le Next40 est un levier qui donne aux startups la visibilité à l’international dont elles ont besoin pour leur permettre de se développer plus rapidement. Les 40 startups lauréates sont sélectionnées en fonction de critères de performance économique.

Le French Tech 120

Sur le même principe que le Next40, le French Tech 120 est un programme dont l’objectif est de faire bénéficier les startups françaises les plus innovantes d’un accompagnement dont l’ampleur est assez inédite. Ce sont donc 80 startups à fort potentiel supplémentaires qui rejoignent les 40 startups lauréates du Next40.

Découvrez les expériences de Meero et iAdvize, 2 startups membres du programme, qui pourront vous aider dans votre conquête de l’international !

Startups françaises : le chemin vers l’international

Meero : la licorne française qui révolutionne la photographie grâce à l’IA

Vous avez forcément entendu parler de Meero, cette jeune pousse qui a levé 230 millions de dollars l’été dernier, devenant ainsi membre du club très privé des licornes françaises. Créé en 2016 par Thomas Rebaud, la startup s’est rapidement lancée sur de nombreux marchés internationaux depuis la France. Après avoir atteinte un certain volume d’affaires, l’entreprise a recruté 800 personnes et ouvert 7 bureaux à travers le monde, tous chapeautés par des Country Managers : Paris, New York, Tokyo, Bangalore, Singapour, Los Angeles et Barcelone. Comme nous l’a confié Adeline Anfray, Communication Manager, « ces lieux n’ont pas été choisis par hasard, mais plutôt en fonction des opportunités commerciales et de la maturité du marché ». Aujourd’hui, Meero est présente dans plus de 100 pays.

En juin 2019, Meero a donc annoncé une série C de 230 millions de dollars. Cette somme est investie 

  • Dans l’expansion à l’international
  • Dans la recherche et développement et notamment le développement de leurs technologies d’IA d’automatisation de la retouche de larges volumes d’images
  • Et dans toute une série d’actions qui s’inscrivent dans une démarche globale de soutien, d’éducation et de rassemblement d’une communauté mondiale de professionnels de l’image.

Dans ce cadre, Meero a ainsi lancé le magazine en ligne Blind mais aussi la plateforme gratuite myMeero qui propose une suite d’outils gratuits qui facilite la gestion de l’activité des photographes, des contenus pédagogiques, ainsi qu’un espace d’échange entre professionnels de l’image. Adeline Anfray reconnaît que « l’équipe est particulièrement fière des documentaires réalisés par Martin Zarka que nous avons produits et qui disponibles dans l’espace Discovery de cette plateforme ». La dernière création de la startup : MeeroDrop, un outil collaboratif de partage de visuels volumineux.

Par ailleurs, la Meero Foundation, en cours de lancement, aura pour but de financer et d’accompagner des projets photographiques sélectionnés en fonction de l’impact et du changement social qu’ils pourront apporter via une combinaison de narration visuelle et de technologies émergentes. Un appel à projets sera lancé avant l’été. Photographes, tenez-vous donc prêts !

Malgré ce succès florissant, Meero a toutefois rencontré quelques obstacles. La startup a par exemple tenté de pénétrer le marché chinois, mais après quelques difficultés, il a été assez vite décidé de ne pas poursuivre dans cette voie : le risque était présent et connu, il a donc fallu rapidement corriger le tir et fermer le bureau pour se concentrer sur d’autres territoires plus prometteurs. « Aujourd’hui, nous souhaitons nous concentrer sur le développement de nos 7 bureaux internationaux », affirme Adeline Anfray.

Selon cette dernière, pour réussir son développement à l’international il ne faut surtout pas hésiter à tester : « lancez-vous dans de nouveaux projets, mais sans trop insister ni s’embourber si ce n’est pas la bonne voie ». Un conseil qu’il paraît très judicieux de suivre !

L’arrivée de Meero dans le programme FrenchTech120

Depuis le début du programme, Meero a pour référent Léonard Pommereau, Startup Success Manager à La French Tech. Ce programme ayant pour but d’accompagner les startups sur des sujets précis, Meero aimerait obtenir un accompagnement juridique pour faciliter son développement à l’international, et de l’aide pour faciliter le recrutement de profils étrangers en France ou directement dans ses bureaux étrangers.

iAdvize : le fleuron nantais de la stratégie conversationnelle

iAdvize est une plateforme conversationnelle qui humanise l’expérience digitale pour plus de 2 000 marques à travers 100 pays dans le monde. En associant le meilleur de l’humain et l’intelligence artificielle, iAdvize permet à ses clients de déployer une stratégie conversationnelle en ligne à grande échelle, de façon authentique et rentable. La startup met en relation, par messaging, clients et prospects qui ont besoin de conseils avec des experts disponibles 24/7. iAdvize est une plateforme certifiée « Gartner Cool Vendor » qui génère de la valeur pour des marques telles que Disney, TUI, L’Oréal ou encore Nespresso. En 2019, une étude réalisée par Forrester a prouvé qu’iAdvize pouvait générer 64 % de ROI.

Suite à un entretien avec Caroline Langer, Head of Marketing Operations de iAdvize, nous avons la chance de pouvoir vous en dire un peu plus sur le modèle de développement d’iAdvize ainsi que les stratégies mises en place dans sa conquête de l’international.

iAdvize a d’abord tenté une approche de Nantes, en développant le marketing et la communication avec des personnes de culture anglaise, allemande et espagnole. « Une fois que le marché répondait positivement à l’offre, nous avons développé les équipes puis ouvert des bureaux sur place », précise Caroline Langer.

Des personnes spécialisées dans la communication et le marketing ont ensuite été recrutées au Royaume-Uni puis en Allemagne. En 2016, les premières implantations physiques à l’étranger ont eu lieu avec l’ouverture de bureaux à Düsseldorf, Londres et enfin Boston en 2017.

Par la suite, iAdvize s’est ouverte au marché américain. Depuis 2019, un Country Manager gère l’activité dans chacun des pays.

Pourquoi avoir choisi ces pays pour s’implanter à l’international ? D’après Caroline Langer, « c’était surtout une question d’estimation de la rentabilité et de l’apport de ces pays à iAdvize selon le service que nous proposons ».

Les marchés de l’e-commerce français, allemand et britannique sont les plus importants en Europe, il était donc logique de s’y implanter. Pourquoi avoir également choisi les États-Unis ? « Tout simplement car c’est un marché avec beaucoup de potentiel de par sa taille et son ADN business customer-centric ». L’expérience client est en effet considérée comme stratégique par les marques américaines, alors que ce n’est pas encore le cas pour la plupart des marques européennes.

L’arrivée de iAdvize dans le programme FrenchTech120

En ce qui concerne les évolutions et changements depuis la nomination d’iAdvize au programme FrenchTech120 / Next40, ce n’est que du positif : les nombreuses retombées presse du programme ont notamment permis à iAdvize de gagner considérablement en notoriété.

iAdvize est une startup avec une grande ambition international : « l’un de nos buts principaux est de développer au maximum les marchés actuels, avec un focus sur le marché US », conclut Caroline Langer.

Pour elle, l’international est accessible à beaucoup à condition de « s’entourer de personnes connaissant le pays/marché cible pour adapter son approche sur place ». 

Alors qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Un grand merci à Adeline Anfray & Caroline Langer pour leur témoignage passionnant qui, nous n’en doutons pas, incitera plus d’un entrepreneur à sauter le pas de l’internationalisation !

 

International Stories : 8 témoignages pour découvrir les secrets de la réussite à l'international

Vous aimerez aussi
Astuces et conseils, Avis d'experts