Le marché mondial du luxe se confronte, depuis quelques années, à de nombreuses difficultés : ralentissement de l’économie chinoise, baisse des flux touristiques en Europe suite aux menaces terroristes, difficultés économiques en Russie, scandales de corruption au Brésil, etc.


International Stories : 8 témoignages pour découvrir les clés de la réussite à l’international


C’est toute une industrie qui doit s’adapter à ce contexte difficile. Selon l’étude mondiale de Bain & Company, le ralentissement observé au 2015 devrait se poursuivre au long de l’année 2016.

Le secteur du luxe serait ainsi entré dans une nouvelle ère, « caractérisée par une croissance faible mais plus stable ». Pendant que certains attendent une reprise économique de la Chine pour re-dynamiser le secteur, d’autres préfèrent se tourner vers de nouveaux marchés à fort potentiel. Découvrez les pays émergents les plus prometteurs pour l’industrie du luxe.

 

1) L’Inde

India marché du luxeSi l’Inde ne représente aujourd’hui qu’1 à 2% du marché mondial du luxe, le pays recèle un beau potentiel pour les marques du secteur.

Selon le India 2016 Wealth Report, l’Inde est le 7ème pays au monde en considérant la fortune des individus. Entre 2007 et 2015, le club des HNWI (individus à la tête d’actifs de plus d’un million de dollars) serait ainsi passé de 152 000 à 236 000 personnes, soit une croissance de 55%. Le pays est également exemple devenu, en 2015, le 3e pays au monde en nombre de milliardaires.

Le marché du luxe indien devrait ainsi profiter de cette croissance des très hauts revenus : il atteindra plus de 18,3 milliards de dollars d’ici la fin de l’année 2016, soit 25% d’augmentation par rapport à 2015. L’Inde serait alors le pays affichant la plus forte croissance pour l’industrie du luxe.

Les grandes marques internationales sont pourtant encore peu nombreuses à avoir fait le choix de s’y implanter. Sur les 500 plus grandes marques de luxe, seules 30% sont présentes en Inde contre par exemple 70% en Chine. Cette faible compétitivité du marché indien couplée à l’hypercroissance des fortunes du pays font de l’Inde une destination privilégiée pour les grandes marques de luxe.

 

2) Le Mexique

Le marché du luxe au MexiqueLe Mexique, pays aux forts contrastes économiques, a depuis quelques années devancé le Brésil pour devenir le premier marché du luxe d’Amérique Latine.

Depuis la crise de 2008, le pays connaît une reprise de sa croissance ainsi qu’un développement rapide de sa classe moyenne. Elle représente 47% de la totalité des ménages mexicains en 2015, soit 14,6 millions de ménages. D’ici 2030, ce sont plus de 18 millions de ménages mexicains qui devraient appartenir à cette catégorie, ce qui représente par exemple la totalité des ménages espagnols.

La population mexicaine, qui s’enrichit progressivement, se tourne désormais de plus en plus vers des produits de luxe : les dépenses dans les produits haut de gamme devraient augmenter de 6% en 2016.

Les marques de luxe sont nombreuses à tenter d’attirer cette nouvelle clientèle et les centres commerciaux haut de gamme se développent à travers le pays pour les accueillir. Hermès a par exemple ouvert 5 boutiques au Mexique depuis 10 ans, dont la dernière, inaugurée en décembre dernier, au sein du très luxueux Palacio de Hierro.

Il faut cependant noter que le marché du luxe mexicain se confronte encore à de nombreuses obstacles : corruption et violence se répercutent de façon négative sur toute l’économie du pays.

 

3) La Thaïlande

Le marché du luxe en ThaïlandeMalgré l’instabilité politique du pays, la Thaïlande dispose de nombreux atouts pour l’industrie du luxe : une population relativement jeune, une économie qui bénéficie des effets du plan de relance déployé en 2015, des infrastructures en cours de modernisation, un secteur touristique qui se porte mieux, etc.

Suite au baby boom des années 70, les classes moyennes et supérieures thaïlandaises se développent et rajeunissent considérablement. Ainsi, les 30-34 ans représentent 20,5% de la population déclarant un revenu annuel de plus de 150 000 dollars en 2014.

L’industrie du luxe profite également de la croissance des flux touristiques : en 2015, ce sont plus de 29 millions de touristes qui ont visité la Thaïlande, soit 20,4% d’augmentation par rapport à 2014.

Les touristes chinois, réputés pour leur goût du luxe, représentent plus de 25% de ces flux touristiques et dépenseraient en moyenne 1000 à 1300 dollars par semaine passée en Thaïlande. Bangkok a l’avantage d’afficher des prix plus faibles que les autres hubs touristiques de la région comme Singapour, Hong Kong ou encore Tokyo et s’impose ainsi comme une destination privilégiée pour l’achat de produits de luxe.

Grâce à ses nombreux atouts, la Thaïlande est aujourd’hui l’un des principaux marchés d’Asie du sud pour le secteur du luxe devant la Malaisie, l’Indonésie et les Philippines, avec des dépenses consacrées aux produits de luxe atteignant 2,5 milliards de dollars en 2014.

 

Le marché du luxe a encore de beaux jours devant lui

Si le contexte actuel est difficile, le marché du luxe devrait connaître une croissance stable ces prochaines années. Avec l’émergence des jeunes générations, 50 millions de nouveaux consommateurs devraient entrer sur le marché et re-dynamiser l’industrie du luxe : ils dépensent en moyenne davantage dans les produits de luxe que leurs prédécesseurs.

Le défi à relever pour les marques de luxe est de taille : elles doivent aujourd’hui diversifier leurs leviers de croissance et s’adapter à de nouveaux marchés, notamment les pays émergents. L’adaptation aux spécificités culturelles est essentielle afin de séduire de nouveaux consommateurs qui ont généralement tendance à favoriser la composante locale dans leurs achats.

Toutes les ressources nécessaires pour développer votre entreprises à l'international

Vous aimerez aussi
Market Spotlights

Abonnez-vous à notre newsletter

L'internationalisation de A à Z

Le marché mondial du luxe se confronte, depuis quelques années, à de nombreuses difficultés : ralentissement de l’économie chinoise, baisse des flux touristiques en Europe suite aux menaces terroristes, difficultés économiques en Russie, scandales de corruption au Brésil, etc.


International Stories : 8 témoignages pour découvrir les clés de la réussite à l’international


C’est toute une industrie qui doit s’adapter à ce contexte difficile. Selon l’étude mondiale de Bain & Company, le ralentissement observé au 2015 devrait se poursuivre au long de l’année 2016.

Le secteur du luxe serait ainsi entré dans une nouvelle ère, « caractérisée par une croissance faible mais plus stable ». Pendant que certains attendent une reprise économique de la Chine pour re-dynamiser le secteur, d’autres préfèrent se tourner vers de nouveaux marchés à fort potentiel. Découvrez les pays émergents les plus prometteurs pour l’industrie du luxe.

 

1) L’Inde

India marché du luxeSi l’Inde ne représente aujourd’hui qu’1 à 2% du marché mondial du luxe, le pays recèle un beau potentiel pour les marques du secteur.

Selon le India 2016 Wealth Report, l’Inde est le 7ème pays au monde en considérant la fortune des individus. Entre 2007 et 2015, le club des HNWI (individus à la tête d’actifs de plus d’un million de dollars) serait ainsi passé de 152 000 à 236 000 personnes, soit une croissance de 55%. Le pays est également exemple devenu, en 2015, le 3e pays au monde en nombre de milliardaires.

Le marché du luxe indien devrait ainsi profiter de cette croissance des très hauts revenus : il atteindra plus de 18,3 milliards de dollars d’ici la fin de l’année 2016, soit 25% d’augmentation par rapport à 2015. L’Inde serait alors le pays affichant la plus forte croissance pour l’industrie du luxe.

Les grandes marques internationales sont pourtant encore peu nombreuses à avoir fait le choix de s’y implanter. Sur les 500 plus grandes marques de luxe, seules 30% sont présentes en Inde contre par exemple 70% en Chine. Cette faible compétitivité du marché indien couplée à l’hypercroissance des fortunes du pays font de l’Inde une destination privilégiée pour les grandes marques de luxe.

 

2) Le Mexique

Le marché du luxe au MexiqueLe Mexique, pays aux forts contrastes économiques, a depuis quelques années devancé le Brésil pour devenir le premier marché du luxe d’Amérique Latine.

Depuis la crise de 2008, le pays connaît une reprise de sa croissance ainsi qu’un développement rapide de sa classe moyenne. Elle représente 47% de la totalité des ménages mexicains en 2015, soit 14,6 millions de ménages. D’ici 2030, ce sont plus de 18 millions de ménages mexicains qui devraient appartenir à cette catégorie, ce qui représente par exemple la totalité des ménages espagnols.

La population mexicaine, qui s’enrichit progressivement, se tourne désormais de plus en plus vers des produits de luxe : les dépenses dans les produits haut de gamme devraient augmenter de 6% en 2016.

Les marques de luxe sont nombreuses à tenter d’attirer cette nouvelle clientèle et les centres commerciaux haut de gamme se développent à travers le pays pour les accueillir. Hermès a par exemple ouvert 5 boutiques au Mexique depuis 10 ans, dont la dernière, inaugurée en décembre dernier, au sein du très luxueux Palacio de Hierro.

Il faut cependant noter que le marché du luxe mexicain se confronte encore à de nombreuses obstacles : corruption et violence se répercutent de façon négative sur toute l’économie du pays.

 

3) La Thaïlande

Le marché du luxe en ThaïlandeMalgré l’instabilité politique du pays, la Thaïlande dispose de nombreux atouts pour l’industrie du luxe : une population relativement jeune, une économie qui bénéficie des effets du plan de relance déployé en 2015, des infrastructures en cours de modernisation, un secteur touristique qui se porte mieux, etc.

Suite au baby boom des années 70, les classes moyennes et supérieures thaïlandaises se développent et rajeunissent considérablement. Ainsi, les 30-34 ans représentent 20,5% de la population déclarant un revenu annuel de plus de 150 000 dollars en 2014.

L’industrie du luxe profite également de la croissance des flux touristiques : en 2015, ce sont plus de 29 millions de touristes qui ont visité la Thaïlande, soit 20,4% d’augmentation par rapport à 2014.

Les touristes chinois, réputés pour leur goût du luxe, représentent plus de 25% de ces flux touristiques et dépenseraient en moyenne 1000 à 1300 dollars par semaine passée en Thaïlande. Bangkok a l’avantage d’afficher des prix plus faibles que les autres hubs touristiques de la région comme Singapour, Hong Kong ou encore Tokyo et s’impose ainsi comme une destination privilégiée pour l’achat de produits de luxe.

Grâce à ses nombreux atouts, la Thaïlande est aujourd’hui l’un des principaux marchés d’Asie du sud pour le secteur du luxe devant la Malaisie, l’Indonésie et les Philippines, avec des dépenses consacrées aux produits de luxe atteignant 2,5 milliards de dollars en 2014.

 

Le marché du luxe a encore de beaux jours devant lui

Si le contexte actuel est difficile, le marché du luxe devrait connaître une croissance stable ces prochaines années. Avec l’émergence des jeunes générations, 50 millions de nouveaux consommateurs devraient entrer sur le marché et re-dynamiser l’industrie du luxe : ils dépensent en moyenne davantage dans les produits de luxe que leurs prédécesseurs.

Le défi à relever pour les marques de luxe est de taille : elles doivent aujourd’hui diversifier leurs leviers de croissance et s’adapter à de nouveaux marchés, notamment les pays émergents. L’adaptation aux spécificités culturelles est essentielle afin de séduire de nouveaux consommateurs qui ont généralement tendance à favoriser la composante locale dans leurs achats.

Toutes les ressources nécessaires pour développer votre entreprises à l'international