Satisfaire ses clients et leur fournir en permanence des services ou produits conformes à leurs attentes, c’est l’objectif principal de toute entreprise. Et à mesure que votre entreprise se développe à l’international, cela passe nécessairement par des traductions de qualité ! Packagings, supports de communications, site web, contenus marketing… il peut s’avérer complexe de maintenir un même niveau de qualité sur tous les éléments que vous devez traduire ! C’est pourquoi, en cette 8e édition de la Journée Mondiale de la Qualité, nous vous proposons de découvrir nos 3 conseils pour assurer la qualité de vos traductions.


Découvrez les technologies indispensables pour accélérer votre développement international


1. Choisissez le(s) bon(s) traducteur(s)
pour chaque projet

Tout d’abord, soyez certain de sélectionner un traducteur natif et professionnel. Seul un natif sera capable de transmettre l’essence de votre texte dans sa langue maternelle. N’hésitez pas à fournir au traducteur un briefing clair et détaillé sur vos attentes :

  • Contexte : qui êtes-vous ? quelle est votre cible ? quel est votre objectif ?
  • Préférences éditoriales : style, ton, règles d’écritures, terminologie…

Préférez également un traducteur certifié par des professionnels, et expert dans votre domaine d’activité ou dans le type de contenu que vous souhaitez faire traduire. Par exemple, si vous voulez faire traduire un livre blanc sur les réseaux sociaux, assurez-vous de sélectionner un traducteur possédant une expertise en social media. Par ailleurs, si vous souhaitez faire traduire des contenus qui ont un lien avec l’actualité, choisissez un natif de la zone géographique concernée, qui sera au fait des actualités locales.

 

2. Appuyez-vous sur des technologies
d’aide à la traduction de pointe

 

Si la traduction est un métier humain (et le restera encore longtemps selon nous !), il existe de nombreuses technologies d’aide à la traduction qui peuvent aider les traducteurs à fournir des traductions pertinentes, en cohérence avec le message et le style de votre entreprise. Ces technologies ont aussi l’avantage de faire gagner du temps aux traducteurs et à votre entreprise, ainsi que de réduire vos coûts de traduction.

La mémoire de traduction collaborative

La mémoire de traduction consiste à recycler l’ensemble de vos contenus traduits et à décompter en temps réel toutes les répétitions de segments. Collaborative, elle peut être utilisée par plusieurs traducteurs au sein d’un même projet, et permet ainsi d’assurer la cohérence et la qualité de vos traductions. Par ailleurs, les segments déjà traduits étant automatiquement intégrés, vous n’avez pas à repayer leur traduction : vous faites ainsi des économies (jusqu’à 50% selon les types de textes).

Le glossaire interactif

Un glossaire (ou lexique) regroupe un ensemble de termes utiles à un projet de traduction : mots spécifiques à l’entreprise, à son secteur, mots clés SEO, termes techniques, etc. Ces termes sont répertoriés dans leur langue source avec leurs traductions dans les langues cibles.

Cette base de données multilingue peut être partagée entre tous les traducteurs intervenant sur un projet : vous êtes ainsi certain que des termes spécifiques sont traduits de la même manière par différents traducteurs et dans vos différents textes.

 

3. Faites-vous accompagner dans la gestion
de vos projets de traduction

Lorsque vous souhaitez faire traduire des textes, il vous est parfois impossible de vérifier la qualité des traductions reçues, notamment lorsqu’elles sont réalisées dans des langues que personne ne maîtrise en interne. Il est donc très utile d’être épaulé par un chef de projet chez votre prestataire, qui sera votre contact privilégié. Il pourra vous aider sur différents sujets, notamment :

  • La constitution d’une équipe de traducteurs natifs et professionnels dédiés
  • La négociation des deadlines avec les auteurs
  • La rédaction de votre briefing
  • La constitution de vos glossaires
  • L’optimisation SEO de vos textes
  • La relecture des traductions par des natifs

 

Bien choisir ses traducteurs, s’appuyer sur la technologie et se faire aider dans la gestion de projet : ces 3 conseils vous permettront de garantir la qualité de vos traductions et leur impact positif sur votre développement international.

Prêtez également attention aux normes internationales telles que les normes ISO, qui fournissent des références essentielles de qualité. Nous sommes d’ailleurs très fiers d’avoir obtenu récemment la certification ISO 9001:2015 par l’Organisme Bureau Veritas, qui récompense ainsi notre approche processus et notre démarche d’amélioration constante.

Toutes les bonnes pratiques pour traduire et localiser votre site web

Vous aimerez aussi
Astuces et conseils