À l’heure où nous écrivons cet article, plus de trois milliards d’utilisateurs sont actifs sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, aucune entreprise ne peut se permettre de bouder les réseaux sociaux, qui permettent non seulement de faire sa promotion, mais aussi de forger une relation de confiance avec les utilisateurs. Pourtant, ces entreprises oublient souvent un détail : ces trois milliards d’utilisateurs ne parlent pas la même langue. Malgré les nombreux avantages du multilinguisme, la plupart des organisations se contentent malheureusement d’une seule langue.

De nombreuses recherches démontrent que les utilisateurs sont bien plus susceptibles de faire confiance à votre entreprise et d’acheter vos produits si vos publications et vos annonces sur les réseaux sociaux sont rédigées dans leur propre langue. Pour tirer le meilleur parti de cette stratégie, découvrez nos 7 conseils pour développer une présence multilingue sur les réseaux sociaux.

Localiser plutôt que traduire

Loca-quoi ? Pour traduire une publication, il faut tenir compte de certaines subtilités. Les blagues, l’argot, les tournures familières et les dictons ne veulent pas forcément dire la même chose dans une langue que dans l’autre ou n’auront tout simplement aucun sens pour l’utilisateur. Les tendances de consommation varient également selon les pays et vous devrez donc adapter votre contenu pour refléter ces différences.

Mettre en valeur la culture de votre marque

Affichez votre fierté culturelle à travers votre utilisation de la langue ! C’est une excellente façon de montrer à vos clients que vous êtes sensible culturellement et que vous respectez et comprenez les nuances culturelles. Assurez-vous de mener des recherches approfondies pour éviter les faux pas.

Miser sur le contenu visuel

L’être humain est naturellement attiré par le contenu visuel, car c’est un langage universel. Assurez-vous d’utiliser des photos et vidéos pour transmettre votre message à un public plus large. Si vous créez des contenus vidéo, pensez à ajouter des sous-titres dans différentes langues.

Prenez garde aux différences de perception culturelle et aux coutumes. Par exemple, l’émoji 👍🏻 n’a pas du tout la même signification selon les pays. De même, il existe des images qui ne sont pas bien vues dans certaines cultures, notamment celles qui mettent en scène des personnes qui s’embrassent ou des boissons alcoolisées. Il est très important de bien comprendre les nuances culturelles avant de publier le moindre contenu. Or, une traduction basique ne suffit généralement pas à transmettre votre message correctement.

Utiliser les outils mis à disposition par les réseaux sociaux

La plupart des réseaux sociaux proposent un large éventail d’outils qui vous aideront à rendre votre contenu multilingue. Une bonne présence sur les réseaux sociaux est très importante. Facebook, par exemple, offre des statistiques qui montrent quelles sont les langues les plus ou les moins parlées par les utilisateurs. De même, d’autres outils linguistiques vous permettent de diffuser des publicités dans plusieurs langues grâce aux annonces dynamiques de Facebook et aux outils de ciblage. D’autres réseaux sociaux, comme Instagram, Twitter, LinkedIn, Pinterest et YouTube, proposent eux aussi des outils similaires. YouTube, en particulier, offre un excellent ensemble d’outils pour rendre les contenus vidéo accessibles à différents publics, par exemple en permettant à la communauté de soumettre elle-même des traductions ou en offrant la possibilité d’ajouter deux langues de sous-titres aux vidéos.

Ouvrir plusieurs comptes

Il peut aussi être très utile de créer des comptes dans d’autres langues. D’une part, cela vous donnera l’impression d’être mieux organisé lors de la gestion de vos réseaux sociaux. D’autre part, selon la taille de vos audiences, il peut être judicieux de créer un compte exclusivement dans une langue spécifique pour vous assurer d’attirer autant de personnes que possible et leur offrir le contenu qu’elles attendent. Pour prendre un exemple, la NBA possède un compte Facebook en anglais et un autre exclusivement en espagnol.

Tenir compte des fuseaux horaires

Pour vous assurer que vos contenus seront vus par autant d’utilisateurs que possible, vous devez choisir intelligemment votre moment de publication. Si vous vous êtes donné la peine de traduire et localiser votre contenu pour une audience chinoise, par exemple, n’oubliez pas de tenir compte du décalage horaire et publiez vos contenus dans le créneau où ces utilisateurs seront les plus actifs.

Créer plusieurs traductions dans une seule publication

Le texte peut sembler long en principe, mais c’est une option particulièrement efficace si vous avez des contenus visuels percutants. Sans compter que créer une seule publication multilingue vous fera évidemment gagner du temps. À vous de peser le pour et le contre de cette approche pour vos réseaux sociaux, mais elle est bel et bien réalisable et a bien marché pour de nombreux comptes !

 

Le monde est vaste et possède une incroyable richesse culturelle. Alors, appliquez nos conseils pour refléter cette belle diversité et améliorer votre présence sur vos réseaux sociaux !

Elizabeth Hines se spécialise dans les dernières tendances, innovations et stratégies en matière de technologie et de marketing. Elle est également rédactrice pour des magazines et des blogs en ligne, tels que OX Essays et bien d’autres, ainsi que responsable du marketing digital et rédactrice de contenus chez UK Writings et Custom essay.

 

New Call-to-action

Vous aimerez aussi
Non classifié(e)